LE CYCLORAMA DE JÉRUSALEM a été conçu par un éminent peintre allemand, Herr Bruno Piglhein.

Il y a déjà plus d'un siècle, ce peintre de Munich prit la décision de faire quelque chose en vue de combattre l'ignorance du public concernant la vie quotidienne aux temps bibliques. Bien qu'il existât un grand nombre de peintures religieuses, elles donnaient rarement, à son avis, une idée vraiment historique des habitations, des coutumes et des vêtements de ce temps-là.

Le peintre songea a un panorama continu, susceptible de communiquer le sens de la réalité à un épisode, non pas simplement une nouvelle peinture religieuse, mais une toile destinée à faire revivre une époque.

Quel épisode convenait mieux que le crucifiement? Ainsi germa l'idée d'un panorama des événements qui se produisirent dans toute la ville de Jérusalem et la campagne environnante en ce jour mémorable.

Après avoir étudié tout ce qui était disponible relativement à cette époque, l'artiste allemand se rendit compte qu'il lui fallait aller à Jérusalem. Accompagné de deux distingués compagnons, il y passa une année entière à prendre des photos et à étudier avant d'être satisfait des renseignements obtenus.

De retour à Munich, il chargea le Dr Ernest Pierpont qui s'occupait de travail panoramique depuis plusieurs années, de réunir les meilleurs artistes-peintres en vue de l'exécution de son plan. Pierpont, muni de la documentation de Piglhein, retint alors pour la création de cette œuvre magistrale, les services d'un groupe d'artistes bien connus en Europe et en Amérique.


1950

Paul Philippoteaux de Paris grand artiste français de réputation internationale, auteur de plusieurs panoramas fameux, entre autres: le "Siège de Paris", la "Bataille de Gettysburg" et aussi celle de "Waterloo", fut choisi comme directeur du groupe.

Les cinq autres associés dont la célébrité était également mondiale et qui l'aidèrent à exécuter ce travail colossal, furent: Messieurs S. Mège et E. Gros, de Paris, C.A. Corwin et O.D. Grover, de Chicago ainsi que E.J. Austen, de Londres.

Ils travaillèrent ensemble durant quatre années entières et l'immense panorama complété à Munich en 1882, mesurait 110 mètres de longueur par 14 mètres de hauteur. En raison de ses dimensions, il partage avec le "Panthéon de la Guerre Mondiale", peint par Carrier-Belleuse et Gorguet (deux autres artistes français), la distinction d'être l'une des plus grandes oeuvres artistique au monde.


1895

Le CYCLORAMA DE JÉRUSALEM fut originairement exposé dans les grandes capitales d'Europe avant d'être mis en exposition à Montréal. Finalement, en 1895, on l'installa en exposition permanente à Ste-Anne-de-Beaupré dont le sanctuaire à l'époque était déjà célèbre.

Les visiteurs gravissent un escalier et pénètrent dans une vaste enceinte où se trouve le Cyclorama, lequel se déroule sur une surface murale continue de toile peinte. Au centre, à l'usage des visiteurs, il y a une galerie d'observation d'un diamètre de 15 mètres, qui s'élève à 5 mètres au-dessus du sol et est entourée d'un garde-fou. Il est ainsi possible de circuler autour de cette galerie pour y admirer les 110 mètres de panorama éclairé indirectement.

Bref, le succès remporté par ces artistes dans l'exécution de ce gigantesque oeuvre d'art suffit à établir leur réputation.

Accueil | Panorama | Témoignages | Liens